Chapitre 7 fic 4

Je revoyais encore cette petite fille qui, toute souriante courait dans toute la maison. La petite fille que j'étais...
Comment avais-je pu oublier celà ?
M'avait-on effacé la mémoire pour que je ne puisse plus me rappeler de cet événement si horrible ?.. À moins que ce ne soit le faite que j'étais encore gosse..je devais avoir 7 ou 8 ans...

Mais maintenant c'est trop tard... Je me souviens de la scène comme si c'était hier...

Souvent les Atsuka venaient à la maison et l'on jouait ensemble. J'adorais ces moments là !
J'étais plus proche de Ryuga que de Ryuto..ce qui est l'inverse aujourd'hui. Mais ça n'aurait peut-être pas changé si l'on ne m'avais pas effacé la mémoire comme ça.
Je me souviens aussi,que lorsque que le tonnerre grondait s'était Ryuga qui me réconfortait. Il était le seul à savoir le faire..je comprends maintenant pourquoi je n'ai su fermer l'oeil de la nuit..

Le calme reignait dans la maison de mon enfance.. jusqu'à ce qu'un événement dès plus horrible ne se produise.
Ma mère m'avait formellement interdit d'ouvrir la porte à quiconque. Mais étant gosse je ne comprenais qu'à moitié ses paroles.
Et un jour ou les Atsuka étaient venu à la maison, on jouait au police/voleur à trois,si je me souviens bien.
J'étais allé du côté de l'escalier centrale et la sonnerie avait retenti. Alors je m'étais rué vers la porte d'entrée et avait ouvert..chose que je n'aurais pas dû...

Mon frère se tenait debout, devant moi avec une arme à la main. Il avait tout au plus 15 ans et ne vivait pas avec nous..pour une raison que j'ignorais et que j'ignore encore aujourd'hui.
Je ne savais pas se qu'était l'objet dans sa main et il me l'avait pointé sur le front. Je me demandais sérieusement ce qu'il allait me faire mais je ne doutais pas qu'il pourrait me tuer.

Ma mère était arrivé dans le hall et avait lâché un cri en voyant la scène.
Mon frère avait rit.. puis il m'avait prise par la gorge pour me retourner et faire en sorte que je sois fasse à ma mère

«Regarde bien..,m'avait-il soufflé à l'oreille alors qu'il dirigeait son arme vers elle.
Plusieurs garde était arrivait mais trop tard..il avait tiré à plusieurs reprises sur elle.. NOTRE et j'avais tout vu..elle s'était lourdement écrasé sur le sol et avait tendue le bras vers moi... ou vers nous?
Ryuga était arrivé en trombe et avait crié à Rago de me lâcher. Il l'avait fait et s'était en allait..comme ça..sans rien dire alors que moi je ne pouvais détourner mon regard de la scène : Ma mère morte... baignant dans son propre sang..

J'entendais Ryuga qui m'appelait mais je ne lui répondais pas..mon esprit était ailleurs...

«Cam! Cam réveille toi je t'en prie !,cria alors une voix en me réveillant. J'étais au sol à l'hôpital et les larmes coulaient abonnement sur mes joues. Sûrement avais-je du perdre connaissance... Ryuto me relevai doucement et je m'étais appuyait sur lui afin de ne pas tomber..

On m'avait ramener de l'eau et je l'avais bu mais je ne pouvais m'empecher de repenser à tout ce passé que j'avais oublié..
Ryuga j'ai du lui faire tant de mal en l'oubliant..car j'avais creusé une distance entre nous et un peu avec Ryuto lors des fois ou j'etais venue leur rendre visite avec mon père.. tout simplement parceque je me souvenais plus d'eux... C'est pourquoi chaque fois que j'allais chez eux après l'incident je les considérais comme de simples connaissances..
Et c'est pourquoi quand on m'avait annoncé que j'allais vivre avec eux pendant un certain temps je n'avais pu m'empêcher de grogner.. ils sont très proches de ma famille et ce depuis des décennies.. mais j'avais tout oublié..

Doucement j'attrapais les pends de la veste de Ryuto et pose la tête contre son torse pour pleurer... Ryuga si il meurt il ne pourrai pas savoir que je me suis souvenu de lui.. Je sentis Ryuto poser ses mains dans mon dos et de me serrer contre lui pour me réconforter..mais en vain je pleurais plus fort.

Pdv externe :

Le cardiogramme se mit soudain à sonner et redessinait les pulsions cardiaque du blanc. Celui-ci bougeait légèrement les doigts de la main tout en ouvrant les yeux et en se redressant. C'était comme ci les pleurs de la jeune fille l'avaient fait revivre.. Ryuga s'était simplement résigné à vivre pensant que la brune l'avait éternellement oublié.. mais son instinct lui avait dit de ne pas abandonner et de se battre. C'était à lui de revenir comme il le fallait dans la vie de la brune.

Lorsque que Cam avait entendu les bruits sonore de la machine,elle avait lâché doucement le cadet pour entrer dans la chambre et de serrer l'ainé dans ses bras. Aussi surpris soit-il le blanc mit un moment avant de comprendre. Cam le serrai légèrement tout en pleurant et lâchai des paroles tout à fait inaudible.
Le cadet entra dans la chambre et souriait doucement à l'intention de son frère tout en séchant ses larmes pour aller le serrer fraternellement.

Ryuga se mit à sourire lui aussi,chose qu'il n'avait fait depuis des années...
Il s'excusait à sa façon envers ses cadets et son père. Puis se fit autour de Cam de s'excuser.. surtout de les avoir oublié. Mais les trois Atsuka sourirent à son attention et lui dire que se n'était en aucun cas de sa faute.
Ryusuke sortit alors de la chambre, laissant les trois jeunes entre eux pour passer un coup de fil à Kojiro pour lui dire que sa fille venait de retrouver la mémoire sans oublier l'accident de Ryuga. Tout deux savaient pertinemment que les ennuis n'aillent pas tarder à arriver..

Une semaine était passé et Ryuga était sortit de l'hôpital mais devait se reposer chez lui. Têtu comme il est il ne voulait en aucun cas que Cam revienne le soir seule vu que Ryuto avait entraînement de foot alors il demandait à l'un de ses chauffeur de préparer la voiture et il y montait pour ensuite aller chercher la brune. Et elle aussi têtu que lui,ne voulais pas qu'il se dérange pour lui.
Alors il lui avait dit qu'il "profité un peu du temps qu'il avait pour le lui accorder et le passer avec elle vu qu'elle restait en compagnie de Ryuto la journée..pour cause des cours". Il lui avait dit d'un air sérieux..
Le c½ur de la jeune fille s'était emballé en entendant ses paroles et elle se demandait pourquoi.. surtout qu'elle s'était rendue compte qu'elle avait des sentiments..pour le cadet.. et ne pouvait le lui dire.. pas maintenant qu'elle se souvenait de tout !
En rentrant chez eux, cam avait essayé de contacter pour la énième fois Madoka. Mais la châtain ne répondait pas,alors elle avait appelé Hikaru et elle lui avait dit que depuis la rencontre avec Gingka au parc.. ça n'allait plus très fort mais que celle-ci refusait de révéler quoique ce soit..

Le lendemain lorsqu'elle était partie en cours elle avait demandé à Ryuto et Kakeru de lui indiquer la classe du rouquin.
Une fois qu'elle l'avait trouvé elle lui demanda de la suivre dans un endroit ou ils ne seraient à l'écoute de personne. Gingka savait d'avance que tôt ou tard elle viendrait à lui..

«Gingka il faut qu'on parle.. c'est à propos de Madoka.»,lui avait elle dit d'un ton neutre mais calme..

À suivre~ ❤

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.164.166) if someone makes a complaint.

Report abuse